Histoire

C’est un soir d'été 2014...

C’est un soir d’été 2014, raconte Yves Nicolas-Leseux, qu’attablés à une terrasse de café grenoblois avec mon ami Pengcheng nous faisons le constat qu’il n’existe aucun alcool de thé en Chine. Surprise ! L’idée infuse lentement. 
Puis un jour « Qu’à cela ne tienne. Prolongeons l’œuvre de SU Dongpo et fabriquons-le ! »
Les premiers essais s’organisent au sein de la distillerie Eyguebelle sous la houlette de Jean-Jacques. Plus tard, au sein de la distillerie Meunier.
Parallèlement, l’idée circule dans les réseaux d’amis : conseiller en stratégie comme Mélina, en communication comme Damien, en organisation comme Louise… Beaucoup proposent aussi leur expertise. Comme goûteurs surtout !

 Au-delà du cercle d’amis, d’autres tests, plus rigoureux, sont effectués, comme ici à l’École hôtelière de Grenoble. Pierre-Henri Rougny, professeur d’œnologie, anime la séance devant un public de dégustateurs asiatiques.

La Société SONGCHA est en définitive créée en février 2017 et se rapproche de la distillerie AMBIX. C’est elle qui sera chargée de la R&D. Son directeur, Laurent Pernet, concentre toutes les qualités nécessaires à la réussite du projet. Curiosité et sens de l’innovation notamment.